La charpente de votre maison : traditionnelle ou fermette ?

On compte 2 familles principales de charpentes: la charpente traditionnelle et la charpente fermette ou industrielle. Le choix d’une sorte de charpente dépend des règles de conception urbaine en vigueur dans votre municipalité, de votre budget ou de la conception à laquelle vous souhaitez renoncer.

charpente

Quelle est la valeur typique par unité de surface pour une charpente fermette ou une charpente traditionnelle ?

Les différents styles de charpentes.

La charpente est celle du toit d’une maison (ou d’un garage): il s’agit d’un charpente et d’un support couvrant la toiture. C’est la charpente qui détermine la pente et la forme du toit. Nous pouvons établir deux styles de charpente: La charpente traditionnelle et la charpente industrielle.

Les matériaux utilisés sont généralement le bois, le métal et le béton.

Le choix du type de la charpente de votre maison dépend des règles de conception urbaine de votre municipalité et de votre région, de votre budget, de la conception de la maison que vous souhaitez construire et des potentialités de la construction, développer ou pas le grenier sous le toit.

Une fois que la charpente est en place, il faudra envisager une isolation économique (le toit est à l’origine de la perte de chaleur d’environ une demi-heure!), L’installation d’un écran pare-toiture semblable à un auvent de toit.

Pour tout projet de construction ou de rénovation existant (planification et mise en œuvre), faites confiance à des professionnels dans le domaine de la construction et l’installation des charpentes, et également les isolations ou autres travaux qui vont avec.

1. La charpente traditionnelle

La charpente traditionnelle est celle que nous avons le plus tendance à rencontrer dans les maisons anciennes.

C’est une charpente en bois massif dont les pièces ont été créées sur mesure. Ce type de charpente supportera toutes sortes de toitures et d’ouvertures. Plus tard, si le plafond sous le toit est supérieur à 1,80 m, basculez le grenier en pièces de vie avec poutres apparentes.

Un assemblage de poutres (ou de fermes) supporte l’ensemble du toit et repose sur des murs de support, des poteaux ou sur la pointe de la crête. Un chevron répartit la charge du toit sur les pannes. Les lattes mesurent ensuite à la perpendiculaire aux chevrons pour recevoir la couverture.

2. La charpente fermette

La charpente fermette est une technique étrangère, importée  des États-Unis depuis les années 1970. Elle est généralement utilisée pour  une construction neuve.

La charpente fermette fait référence à un assemblage de parties  préfabriquées prêtes à l’emploi, appelées fermes. Le prix de ce type de charpente est moins cher que la charpente traditionnelle. En outre, elle est réputée pour sa résistance et ses qualités isolantes. En revanche, elle offre moins de flexibilité en termes de forme et ne permet pas, dans la plupart des cas, de régler le grenier plus tard.

Les fermes sont généralement en bois ou en dérivés du bois et sont assemblées par des connecteurs métalliques. Ils remplacent tous les pannes et chevrons dans les charpentes traditionnelles.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.