Défrisage: quels sont les risques pour à la santé ?

Les défrisants sont des produits capillaires qui aident à lisser les cheveux. Les femmes noires l’utilisent beaucoup mais ces produit défrisants ont des effets dangereux sur la santé car contenant du formaldéhyde. Quand on parle de défrisant, il s’agit d’un produit à caractère chimique qui transforme de manière artificielle les cheveux crépus en cheveux raides. Découvrez les dangers du défrisage sur la santé.

Défrisage

Défrisage et puberté précoce

Auparavant l’âge moyen de la puberté était de 14 ans et maintenant il est passé à 12 ans. On parle donc de puberté précoce quand les premières règles apparaissent avant cet âge. De nombreuses études ont démontré qu’il existait un lien de causalité entre certains produits capillaires comme les défrisants et les troubles du système endocrinien. Une étude faite aux Etats-Unis a prouvé que la puberté précoce est liée à l’utilisation des défrisants. Elle révèle que ces produits contiennent des éléments oestrogéniques qui perturbent le système endocrinien. Ainsi les femmes noires sont plus exposées à la puberté précoce. 

Défrisage et fibrome 

Le magazine American journal of epidemiology a publié depuis 2012 un article alertant sur les dangers des défrisants. Ceux-ci peuvent être la cause des fibromes utérins ainsi que des problèmes urinaires. Ceci est dû à la présence d’éléments oestrogéniques qui influent sur le système des hormones. Cet article est tire sa source de l’étude menée sur 24 000 femmes par des chercheurs de Boston. Les fibromes sont très fréquents chez les femmes et ils touchent 50% des femmes noires de plus de 30 ans et 20% à 30% des femmes blanches de la même tranche d’âge. 

Défrisage et grossesse

Les effets nocifs du défrisage sur le fœtus ne sont pas encore prouvés cependant il est interdit de l’utiliser pendant la grossesse. L’exposition de la femme enceinte aux odeurs chimiques des produits défrisants constitue un danger car ces composants chimiques peuvent pénétrer le sang à travers le cuir chevelu et entrainer de fausses couches et d’autres maladies. En plus de cela, pendant la grossesse, la circulation sanguine connait un réel développement qui rend le cuir chevelu et la peau facilement pénétrables. Il serait alors plus sûr de faire attention aux produits et à leurs composants. 

Défrisages et cancers 

Les produits défrisants comprennent des composants cancérigènes qui peuvent affecter les gênes. Une étude de 8 ans menée par des chercheurs américains sur environs 46 000 femmes dont la tranche d’âge est de 35-74 ans et il s’agissait de les questionner sur leur mode de vie et les produits capillaires utilisés. Les résultats de l’étude ont montré que celles qui utilisaient fréquemment des produits de teinte capillaire étaient les plus exposées au cancer du sein. Ainsi celles qui avaient des cheveux crépus et qui utilisent les défrisants sont très vulnérables. Les chercheurs ont aussi trouvé que les risques de cancer du sein sont plus fréquents chez les femmes noires. Pour plus de sécurité, il serait mieux d’opter pour un lissage brésilien sans formaldéhyde proposé par des marques comme Tutanat

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.